Homme politique : Une certaine vision de la mission d’Etat

Quand on entend le discours des politiques, de droite comme de gauche, on sentirait presque nous couler des larmes de bonheur devant tant de don de soi, d’investissement au nom du bien de la nation et du projet collectif. C’est pour le peuple, pour un avenir meilleur de la société que ces hommes et ces femmes passent tant d’heures à trimer comme des esclaves pour améliorer notre quotidien et nous créer les conditions d’un avenir radieux.

Cela au prix d’un oubli de soi, d’un abandon de tout projet personnel, de la dissolution de son destin dans celui de la nation. Les arcanes du pouvoir, c’est bien connu, ne profitent qu’à la Nation, à l’État, et l’individu, qu’il soit député, sénateur, ministre ou conseiller général, n’a ni plus ni moins d’avantages à exercer son mandat qu’un citoyen lambda… C’est du moins ce qu’ils voudraient nous faire penser.

Continuer la lecture

| Un commentaire

Terrorisme religieux : les raisons de la colère

Depuis un bon nombre d’années, le terrorisme a fait de nombreuses victimes dans la population (surtout civile), frappant de  façon symbolique des lieux fréquentés, populaires, touristiques ou religieux. Le terrorisme moderne comme on se le représente, est plutôt vu comme un fou de dieu, portant une ceinture d’explosif, et se faisant exploser là où il risque de faire de nombreuses victimes, comme des marchés, des trains à un horaire de pointe, le métro, ou encore des hôtels et des sites religieux. Il semble frapper d’une part pour des convictions religieuses, et d’autre part il frappe les représentations du « Diable » Occidental, soient les États Unis d’Amérique, et les pays d’Europe comme la France, Le Royaume Unis ou l’Espagne.

Bolloré et Gbagbo, de vieux amis

Il est facile de parler d’un terreau du terrorisme religieux, dans des pays pauvres, ou les gouvernements abandonnent les peuples dans la pauvreté, l’inculture. Des pays sans protection sociale, système de santé, sans infrastructures, et où s’implante alors aisément l’intégrisme religieux par des actions simili sociales ou éducatives. Mais c’est faire un raccourci trompeur et oublier les raisons d’une colère et révolte légitimes et justifiées qui mènent à des actes qui peuvent sembler injustifiables. Et c’est aussi oublier qu’un nombre non négligeable de ces terroristes ne sont pas d’incultes analphabètes, mais au contraire des personnes qui ont un niveau universitaire, ou des professions qui demandent des études spécialisées.

Continuer la lecture

| 2 commentaires

Paradis fiscaux mode d’emploi

La fin des paradis fiscaux et la réforme des régulations bancaires et financières, ont été annoncés à la veille du sommet de Pittsburgh en 2009. Il devait aussi s’agir de favoriser la transparence, intégrer des bonus-malus et encadrer par des lois les règles de provisionnement en fonds propres des banques. Il semblait aussi possible que ce sommet puisse réguler les « hedge fund », et de surveiller les agences de notation (big three c’est à dire Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch Ratings).

Dans la foulée, le journal officiel publie début 2010 une liste des pays classés « paradis fiscaux » qui, dans l’inconscient collectif, ressemblent à des iles lointaines, tropicales de préférence, couvertes d’hôtels cinq étoiles, de banques et de plages de rêve.

Où en est-on deux ans après avec la fin des paradis fiscaux ?

Continuer la lecture

| Un commentaire

Guerre des classes : le libéralisme vainqueur par KO

La lutte des classes existe bien, et pour l’instant, l’oligarchie industrielle et financière  mondiale en sort grande gagnante. Que ce soit au niveau d’un État, d’une communauté d’États ou au niveau mondial, force est de constater la grande victoire (momentanée) de l’ultra-libéralisme. Les techniques et méthodes utilisées, fourbies de longue date, mélangent étrangement finance, politique, droit, légalité et illégalité couvertes par la loi.

Faisons le tour du propriétaire …

Continuer la lecture

| Commentaires fermés

La guerre « discrète » : l’agroalimentaire

Une problématique abyssale aux conflits périphériques nombreux, dans lesquels s’affrontent plus ou moins officiellement tous les pays du monde, toutes les franges de la société humaine et plusieurs échelons d’acteurs industriels et scientifiques. La catastrophe est en marche, mais la machine libérale -avec sa puissance inertielle- est telle qu’on voit mal comment l’éviter désormais. Voici un résumé pour tenter de suivre le fil des liaisons complexes de cet ensemble de questions.


Continuer la lecture

| Commentaires fermés