Démocratie : les ruines d’un beau rêve

démocratie participative dette illégitime
Nous entendons depuis quelques semaines, les candidats des partis institutionnels nous parler du respect de la démocratie, de république démocratique, de protéger la démocratie … mais ce mot qu’ils ont tous dans la bouche, savent-ils vraiment ce qu’il recouvre, utilisent-ils une définition dépréciée et vidée de son sens, ou utilisent-ils l’image déformée -mise en place depuis des décennies- d’un régime qui n’est plus que l’ombre de lui même, une charpente vide, une structure dont on a sucé « la substantifique moëlle » comme disait Rabelais.
| Commentaires fermés

MES : Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas…

mecanisme européen de stabilité

En 2010 (dans l’indifférence générale et en catimini) a été créé le MES afin d’établir, dans le cadre très contraignant du TSCG, un mécanisme de financement européen des Etats membres en difficulté ou au bord de la faillite. Pour cela, il a fallu effectuer une révision du Traité de Lisbonne, très discrètement, pour éviter un référendum européen sur le sujet et éviter ainsi le risque d’un rejet massif des peuples.
Pour comprendre les cadres de fonctionnement mis en place, les contraintes imposées, les différents acteurs qui pèsent sur ce mécanisme, les orientations politiques, économiques, sociales et philosophiques qui sont sous-tendues par ce montage, il faut bien évidemment repérer dans ce texte -très technique et technocratique- les extraits perdus en son sein et qui démontrent les objectifs réels de cette institution.
Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas ! !

Continuer la lecture

| 2 commentaires

Mort d’un géant de la BD

Jean Giraud a été dès ses débuts attiré vers deux pôles opposés : la BD traditionnelle qui l’a bercé, et la BD tirant vers l’imaginaire et le fantastique. Il s’est donc crée un second nom pour différencier les deux.
Continuer la lecture

Commentaires fermés

La Finance (2/3) : 40 années de dérégulation

Au cours de son évolution vue précédemment, les intérêts de la finance ont longtemps rejoint ceux d’une émergence démocratique par besoin de cadre légal, de sécurité civile, de stabilité politique et d’une réelle liberté sociale aux racines philosophiques (principalement luthériennes et protestantes) qui a donné son nom au « libéralisme ». Tout cela a mené à la financiarisation planétaire qui a pris le nom de « mondialisation » dans les années 90, masquant sous ce terme une dérégulation effective et sous-jacente. Les signes d’un antagonisme entre les États et les fameux « marchés » sont alors devenus visibles, augurant des crises des années 2000. Retour sur 4 décennies de découplage entre la finance et le monde réel.
Continuer la lecture

| Un commentaire

La Finance (1/3) : 4 siècles d’évolution

La chute n’en finit pas de continuer et la croissance ne soutient plus rien : les dettes s’alourdissent, les notes baissent et les pays s’agenouillent comme des dominos dans cette valse surréaliste. Cela amène la question suivante : comment la finance a-t-elle évolué jusqu’au non-sens actuel où elle prime sur le social et l’environnemental alors même que les axiomes économiques dominants s’étiolent un à un à la lumière des crises successives ?

Continuer la lecture

| Un commentaire